L’exposition “La science peut-elle être ouverte et fermée ?” arrive à Nantes !

Vous avez des questions en lien avec HAL ou sur la science ouverte ? Cette exposition, réalisée en 2019 par les bibliothèques de l’Université de Paris, vous propose d’explorer au fil de 11 dessins ce que signifie la Science ouverte, et les possibilités et défis qu’elle recèle. D’abord présentée à la bibliothèque publique de l’Ensa Nantes du 13 décembre 2021 au 28 janvier 2022, elle partira ensuite, dans le cadre d’un partenariat, en itinérance à la Maison des Sciences de l’Homme Ange Guépin Nantes/Angers/Le Mans. L’exposition a été augmentée d’une sélection d’exemples issus de la production du laboratoire Ambiances Architectures Urbanités (AAU) et de la présentation des services d’accompagnement à la recherche de la MSH Ange Guépin (So MSH !)

Visuel V. Dom, déc. 2021

 

 

Le laboratoire AAU s’est engagé dans le mouvement de la Science ouverte depuis de nombreuses années et a ainsi publié en mars dernier les 3 axes de sa démarche en faveur du libre accès, en phase avec le Plan national pour la science ouverte porté par la France et avec les différentes ambitions internationales. La Maison des Sciences de l’Homme Ange Guépin, quant à elle, accompagne la recherche interdisciplinaire des Sciences Humaines et Sociales à l’échelle de la Région Pays de la Loire avec la mise à disposition d’un ensemble de services, telles la plateforme Huma-Num Loire, la Plateforme Universitaire de Données (PUD) Progedo-Loire et la cellule d’édition électronique. Il s’agit donc d’un nouvel épisode du partenariat avec AAU- Crenau (Journées du réseau des métiers de l’édition scientifique publique Médici, accueil de l’Opidor Tour du CNRS,  formations à la prise en main des carnets hypothèses et des outils Humanum … ) destiné à sensibiliser à l’ouverture des données nos chercheurs, enseignants-chercheurs, étudiants et personnels d’appui, mais aussi l’occasion de relancer les discussions autour du partage des connaissances scientifiques et de l’idée d’un bien commun. La pandémie est passée par là …

licence CC-BY « Magalie Le Gall »

Les panneaux de l’exposition, accrochés au sein de la bibliothèque de l’Ecole, sont complétés par divers documents à consulter ou emporter ( plaquettes OpenEdition, goodies HAL …). Des exemplaires de la revue “Lieux communs”, désormais numérisée et archivée dans HAL, sont offerts. Une petite “playlist” de vidéos sur la Science ouverte est diffusée sur l’écran de la bibliothèque (sans le son , bibliothèque oblige, mais heureusement il y a des sous-titres !). Liste ici : EXPO SO animation (2)

Montage revue Lieux communs par V. Dom, AAU-Crenau

Lieu de diffusion des connaissances par excellence, notre bibliothèque est le meilleur endroit pour  proposer une vision introductive et synthétique de la science ouverte, d’autant qu’elle contribue à la publication de contenus ouverts et en augmente la visibilité, en donnant accès à des revues et livres électroniques, en signalant des ressources en open access, et bien sûr en coordonnant la diffusion numérique des diplômes et travaux d’étudiants, tant dans son catalogue que dans sa collection DUMAS d’archives ouvertes de masters. Sans oublier notre participation à l’enrichissement sémantique des contenus de la recherche architecturale et urbaine et à l’amélioration de l’indexation des données grâce à notre thésaurus Archirès : il est l’un des référentiels scientifiques multilingues de la plateforme de recherche Isidore, au même titre que les vocabulaires Rameau  ou de la Library of Congress, et il permettra l’indexation des données  de nos chercheurs dans l’entrepôt Nakala dans le cadre du programme HNSO (Humanum Science Ouverte) financé par le fonds Science Ouverte du Ministère de l’enseignement supérieur. 

Vous pouvez vous aussi monter cette exposition, l’ensemble du kit de réutilisation/adaptation & les autorisations, contacts et crédits (panneaux et guides) est disponible sur le site des bibliothèques d’Université de Paris (fusion Descartes/Diderot) ici : https://u-paris.fr/bibliotheques/science-ouverte/ ou en téléchargement direct là : https://cloud.parisdescartes.fr/index.php/s/PX3J8ai7NWzGCw3

L’exposition est constituée d’éléments “ouverts autant que possible” – sous licence CC facilitant la réutilisation – et d’éléments sous droits – “autant que nécessaires !” . Pour les plus “eng/ragés”, des produits dérivés vous sont même proposés : des exemples de sets de tables pour les plateaux de votre restaurant administratif  et des exemples de cocottes en papier comme produit de communication “brise glace”, pour l’accompagnement de l’exposition ou de réunions sur le sujet (ils ont pensé à tout !). 

Merci  aux concepteur.trice.s et producteur.trice.s de l’exposition (Christophe Coignard,  Anne-Louise Hily, Catherine Koehl, Élise Lehoux, Catherine Loth, Héloïse Marill, Christophe Pion, Laura Maréchal, Karine Hulin, Claire Tirefort, la graphiste Agnès Hospitalier) , ainsi que les dessinateur.trice.s et leurs ayant droits qui ont autorisé la reproduction de leurs œuvres dans l’exposition : Pellichi, Tiphaine Rivière, Kadey, Magalie Le Gall, Nick Kim, Auke Herrema, ainsi si que les éditions Dupuis / Dargaud-Lombard pour Franquin et Groot & Turk. 

En bonus, une idée cadeau pour 2022 : le calendrier mural de “science subversive” publié par Nick Kim.  

'peer review'

‘peer review’ by Nick Kim (licence CC)

 

 


Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search