La lettre de veille de janvier 2021 : il est venu le temps du plan S

« Après le 1er janvier 2021, les publications scientifiques sur les résultats de la recherche financée sur fonds publics accordés par des agences de recherche ou des organismes de financement nationaux ou européens, doivent être publiées dans des revues ou sur des plateformes en accès libre. » Clipboard01.png Initiative de la Commission européenne et de la cOAlition S, le plan exigeait dans un premier temps que les travaux soient en accès libre avant 2020, le délai a été repoussé en 2019 à janvier 2021 : on y est ! Bernard Rentier écrivait dans son blog le 3 janvier : « Depuis ce 1er janvier 2021, le paysage de la communication scientifique, essentiellement en Europe, a profondément changé et peu de chercheurs semblent être conscients de l’importance de l’événement. La cOAlition S n’a pas réussi à s’étendre au delà de l’Europe, au risque de créer éventuellement un désavantage pour les chercheurs devant s’y conformer, et par ailleurs certains éditeurs pourraient être tentés d’exiger des droits de publication (APC, article processing charges) encore plus élevés, pour pallier au manque à gagner … C’est pourquoi « le débat se poursuit sur la manière de contrôler les coûts de publication. De nombreux partisans de l’Open Access affirment que le rendre plus abordable nécessitera un vaste changement dans la culture scientifique.  » « 9500 euros pour publier un article en libre accès dans «Nature !» s’exclame ainsi Catherine Frammery  dans un article du Temps le 15 janvier, qui parle de « plan S – S non pas comme «science» mais comme «shock»« . Pour elle, le libre accès a déjà propulsé de nouveaux acteurs basés sur modèle de l’auteur-payeur et nourrit la plateforme sauvage Sci-Hub. Elle conclue que le modèle pour « une science plus ouverte et démocratique est celui du plan S, comme un séisme… » . Effectivement, les  répercussions pourraient être considérables dans le domaine de l’édition scientifique … Quelques outils et aides ont déjà été mis en place, comme  :  le Journal Checker Tool qui permet depuis novembre 2020 aux chercheurs de s’assurer de la conformité au Plan S de la revue dans laquelle ils envisagent de publier un article. Il leur suffit de renseigner le nom de la revue, de sélectionner l’organisme de financement et l’institution à laquelle ils sont affiliés. A noter, les grilles de critères de bonnes pratiques éditoriales, permettant d’ obtenir une aide financière, ont déjà intégrées les préconisations du PLAN S, telle celles du QUERO (QUalité Éditoriale Référencement et Outils). Un 2e appel à projets « Publications » du Fonds National pour la Science Ouverte vient d’être lancé le 27 janvier pour  soutenir la transition vers l’accès ouvert. C’est quand même bien parti, car le baromètre de la science ouverte 2020 publié le 21 janvier signale que 56% des publications françaises sont ouvertes ! Le taux s’est donc accru de 7 points en un an …mais de larges disparités demeurent entre les disciplines : « Avec 44,9 %, les sciences humaines ne bénéficient pas encore du même engouement pour l’accès ouvert. » Les anniversaires de cette nouvelle année ? Du côté de HAL, 2021 sera une grande année : l’archive ouverte va souffler ses 20 bougies ! 2185 revues scientifiques SHS apparaissent dans HalUn  logo pour cet anniversaire a été imaginé et dessiné par l’équipe du CCSD : Logo 20 ans HAL Le documentaire « Il était une fois Wikipedia – 20 ans d’encyclopédie » rappelle qu’en 2001, Jimmy Wales publiait « Hello World », le premier article sur Wikipédia, pour « démocratiser radicalement la production de savoirs »
Et puis toutes les autres actualités ici : Listeveille_archireslabedoc_janvier_2021

Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search