Cap à l’Est pour Lab&Doc : Strasbourg c’est historique !

Et oui, au moment de rédiger ce billet, j’apprends que le « quartier allemand » de la Neustadt est inscrit depuis dimanche sur la liste du Patrimoine mondial ! Nous n’y sommes pour rien, enfin je ne crois pas ?

Lab&Doc s’est en effet rendu au séminaire du réseau ArchiRès organisé cette année par les collègues bibliothécaires  de l’Ecole nationale supérieure de Strasbourg.

Le programme était dense, déployé sur 3 jours, et comportait deux après-midi consacrées à la recherche : une table ronde sur l’accès aux travaux de la recherche, les archives ouvertes et une conférence sur le programme national HEnsA20, L’histoire de l’enseignement de l’architecture au 20e siècle ; en plus, nous avions décidé de profiter de cette occasion pour nous réunir le jeudi matin …

La question de l’adhésion des Ensa au catalogue SUDOC était le moment fort de ce séminaire …

Programme

Mais avant toute chose, dès le mercredi matin, les différentes commissions du réseau devaient présenter leur rapport annuel : nos deux rapporteurs de la commission recherche (Pascal Fort et Françoise Acquier) se sont donc prêtés au rituel !

Ils ont ainsi présenté le projet de portail Hal regroupant les collections des laboratoires des écoles d’architecture, le lancement du carnet Lab&Doc et ses différentes rubriques, la mise en ligne de sa liste de veille dans le carnet à la place de son dépôt dans l’intranet du MCC …

Les nouveaux portails du Cresson et de l’IPRAUS/AUSser, avec leurs fonctionnalités et services ont été évoqués.

Et la question de l’intégration au catalogue Sudoc de nos catalogues posée …

A 14h30 commençait la table ronde autour des archives ouvertes :

Amandine Diener, docteure en histoire, en était la modératrice.

Adeline Rege (Université de Strasbourg) : La plateforme UnivOAK, plateforme d’archives institutionnelles des établissements alsaciens d’enseignement supérieur et de recherche (BNU, INSA, UHA, Unistra et établissements associés), a été lancée en octobre 2016 et a vocation à accueillir et diffuser toutes  les publications scientifiques des chercheurs alsaciens,  selon les principes de l’Open Access. Tout le processus de dépôt s’inscrit dans le mouvement de l’Open Science.

Agnès Magron (CCSD) : Le CCSD a créé, développe et administre l’archive ouverte HAL, la plateforme de gestion de colloques SciencesConf.org et celle de gestion d’épi-revues Episciences.org. Elle nous parle aussi de Tel, l’auto-archivage en ligne des thèses de doctorat et habilitations à diriger des recherches (HDR).

Tous les services et avantages de participer au dépôt dans Hal sont développés, nous on est à fond avec elle !

Jean-François Lutz (Université de Lorraine) : Le lancement du portail Hal-Univ. Lorraine a pour point de départ Pétale, la plateforme de diffusion en ligne des thèses et mémoires numériques de l’Université de Lorraine. La loi pour une république numérique a été d’une aide précieuse . Le comité de pilotage a associé les chercheurs au projet, avec la création d’un réseau d’appui à la recherche (un bibliothécaire référent par labo !).

Et puis, attention, grand moment, roulement de tambours  : Françoise Acquier et Audrey Carbonnelle ont pris la parole pour nous expliquer comment animer une collection dans Hal, à savoir celle du Cresson ! Comme Françoise a promis de rédiger un billet, je la laisse vous en parler …

 

 

La table ronde traitait ensuite des questions de droit à l’oubli pour les chercheurs (le dépôt d’un document est définitif et, même s’il est possible de déposer des versions révisées, votre première version restera toujours consultable ), du dépôt d’archives orales et des enquêtes …

Jeudi matin, réunion de la commission recherche (Lab&Doc si vous préférez !)

Au lieu de faire une grasse mat après avoir passé une dure soirée autour de flammekueche, dès potron-minet (j’adore les veilles expressions !), Lab&Doc cogitait !

A l’ordre du jour : la vie de votre carnet préféré, les prochaines réunions de la commission, le passage des catalogues au sudoc, le projet de portail Hal.

A été décidé :

  1. de prendre contact avec des personnes relai dans les centres de documentation recherche, de créer des contacts et de les inciter à promouvoir leurs fonds via Lab&Doc. La rédaction de quelques billets par les docs présent(e)s a été actée.
  2. la prochaine réunion aura lieu à Nantes, au Crenau, avec la participation de Véronique Cohoner ( MSH Guépin) : ce sera l’occasion d’aborder l’Open Access et l’Open Data, le Plan de Gestion de Données (DMP) et tout ça …ensuite, migration vers le Nord en 2018 pour une réunion à Bruxelles et Louvain la Neuve
  3. de prendre rapidement contact avec les chefs de projets abes et Archirés
  4. de faire un état des lieux et une étude de faisabilité (coût et animation du portail)

Vendredi : Pour une histoire de l’enseignement de l’architecture au XXe siècle

On retrouve Amandine Diener, qui est aussi la coordinatrice et co-gestionnaire  de la  valorisation du programme national HEnsA20. Ce projet de recherche est initié par l’École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg, et coordonné par le Comité d’histoire et soutenu par le Bureau de la recherche architecturale et urbaine du ministère de la Culture et de la Communication.

Anne-Marie Châtelet, responsable scientifique du projet, nous relate le travail effectué à l’Ensas et souhaite que les bibliothèques de chaque école participent au projet .

Béatrice Gaillard (École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles/ Lab&Doc ) et Isabelle Bradel (École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy)ont en effet lancé « un appel auprès des collègues des bibliothèques et centres de documentation des écoles d’architecture en possession de fonds anciens dans le but d’étudier, à travers un travail commun, les particularités, les similitudes ou les différences dans la constitution, le traitement et le sort de ces fonds. » Versailles, Nancy et Lyon ont répondu mais il serait intéressant d’élargir ce travail d’investigation ! Un premier article a vu le jour : Ceci fera vivre cela : les bibliothèques dans les écoles d’architecture à partir de 1968.

Florence Wierre (Ecole Nationale Supérieure d’architecture et de paysage de Lille/ Lab&Doc) nous a informé de la mise en oeuvre d’un groupe de travail avec des chercheurs et de son souhait d’enquêter sur la création du réseau ArchiRés, reflet de la pédagogie au sein des bibliothèques des écoles …

Des échanges ont lieu sur le travail d’inventaire réalisé à Marseille, des demandes d’étudiants sur ce sujet dans les bibliothèques, les pratiques archivistiques et travaux en cours dans les facultés d’architecture belges …

Je demande si une recherche sur la constitution des fonds des bibliothèques des laboratoires et de l’évolution de leurs thématiques, associées aux sujets de thèses, pourrait intéresser le programme : à priori, oui !

Et c’est là où j’apprends que la prochain séminaire aura lieu à Nantes en décembre ! Son thème : Rayonnement des écoles et relations internationales. Vous pouvez envoyer vos propositions avant le 15 septembre 2017 à Amandine : amandinediener@wanadoo.fr.

Hensa20

Lors du séminaire, nos collègues strasbourgeois nous avaient organisé des visites de nouveaux aménagements urbains et de la Bibliothèque nationale et universitaire : on a adoré !

Après une présentation historique du bâtiment et du projet BNU Nouvelle, nous sommes guidés dans les différents espaces : l’escalier monumental et son dôme nous impressionnent ! Nous visitons aussi les salles d’exposition et les réserves visitables, les anciens magasins avec leurs étagères « vintage » …

L’équipe Lab&Doc est emballée !

Et puis, bien sûr, la soirée au restaurant a été un grand moment de convivialité pour les 70 membres du réseau présents …précédée par le pot de départ en retraite de deux collègues (Claude de Lille et Martine de Nancy)

Après Strasbourg, quelle école prendra la lourde responsabilité de recevoir le séminaire en 2018 ? Des indices : elle a déménagé en 2015 dans un ancien sanatorium …nan ?

Allez, c’est l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand ! C’est bon, on arrive !


Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

Vous aimerez aussi...