La lettre de veille de mars 2019 : l’édition scientifique à la une !

Le Plan S – réactions, préconisations…et bien d ‘autres choses

Odile Contat propose une sélection de liens, du plus récent au plus ancien pour “résumer” la grande aventure du Plan S. Pour rappel, le Plan S est une initiative lancée par Science Europe (association d’organisations scientifiques, basée à Bruxelles, qui a aussi contribué à la coordination du plan) le 4 septembre 2018. Elle promeut l’édition scientifique en libre accès. C’est une initiative de la Commission européenne et de la “cOAlition S”, un consortium soutenu par le Conseil Européen de la Recherche et les agences de financement de la recherche de douze pays Européens. Le plan exige que les scientifiques et les chercheurs bénéficiant d’un financement public pour leurs projets des organismes de recherche et institutions publient leurs travaux en accès libre avant 2020. (Wikipédia) C’est un peu long, alors vous pouvez lire cette synthèse des réactions : Taking Stock of the Feedback on Plan S Implementation Guidance !

Droit d’auteur et éditeurs

“Depuis que Springer Nature et ResearchGate ont annoncé leur accord en avril dernier, beaucoup se sont demandé à quoi pourrait ressembler exactement le “partage d’articles sur le réseau social académique d’une manière qui protège les droits des auteurs et des éditeurs”. Le Parlement approuve de nouvelles règles sur le droit d’auteur sur internet , pendant qu’une décision de justice oblige les fournisseurs d’accès internet à bloquer les sites SciHub et LibGen, les deux plateformes de partage d’articles et de livres numériques utilisées par les chercheurs.

Parution du rapport de mi-parcours du comité de suivi de l’édition scientifique

Suite à la promulgation en octobre 2016 de la loi pour une République numérique en France, et en lien avec l’objectif européen de diffusion des articles scientifiques en accès ouvert d’ici 2020 (programme Horizon 2020), le gouvernement a mis en place un plan de soutien favorisant le maintien et l’adaptation au numérique d’une édition de revues scientifiques françaises de qualité, dynamiques et compétitives. Pour suivre et évaluer ce plan, le M.E.S.R.I ainsi que le ministère de la culture ont désigné un Comité de suivi de l’édition scientifique associant secteur public et secteur privé (JORF n°0012 du 14 janvier 2017). Ce Comité a également pour mission, à la lumière de comparaisons internationales, de mener des études et d’établir un bilan (article 33 de la loi pour une République numérique), mesurant comment chacun des acteurs (auteurs, revues, agrégateurs, institutions d’enseignement supérieur et de recherche, bibliothèques et lecteurs) adapte ses pratiques aux évolutions en cours, et de formuler des recommandations(http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid136723/le-soutien-edition-scientifique.htmlt) ; ce rapport de mi-parcours fait le point sur les activités du comité de suivi et propose quelques chiffres sur l’évolution du libre accès dans l’édition française.

Edition de Lab&doc : départ de notre rédac’ cheffe vénérée

Et oui, sans doute l’information la plus importante : Murielle nous quitte pour un laboratoire d’astronomie …on regrette déjà son professionnalisme, sa gentillesse et son humour, mais on lui souhaite un bon séjour dans les étoiles !

Au revoir!

Et encore :


Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.