La bibliothèque « ambiances » de Volos : ou le concept de sérendipité appliqué à une bibliothèque éphémère

volos_2016_ambiances_tomorrow_980_300


Pendant la durée du congrès « Ambiances, demain » (21-24 septembre 2016), nous avons mis en oeuvre une bibliothèque au sein du Département des Architectes-Ingénieurs de l’école polytechnique de l’Université de Thessalie à Volos (Grèce), couvrant les thématiques du congrès …

 

Mise en oeuvre : entre Nantes et Grenoble

Un premier Skype avec Nicolas Rémy, enseignant-chercheur à Volos et quelques photographies prometteuses de l’espace, que la faculté nous allouait, nous ont suffit pour imaginer notre projet. L’idée était de construire une bibliothèque éphémère avec les membres du Réseau International Ambiances, en particulier avec ceux qui viendraient à Volos. En fonction de leurs réponses on pourrait organiser notre espace …et créer une bibliothèque virtuelle sous forme d’un Zotero ! Éphémère, virtuel …l’immatériel nous gagnait ! Dans l’euphorie, nous avons aussi présenté un projet d’animation autour de la bibliothèque, esprit salon du livre «ambiances» : les auteurs pourraient présenter leur publication pendant les temps de pause du congrès, on allait faire un programme !

En juillet, nous nous sommes donc lancées dans un repérage des bonnes volontés en envoyant un mail aux participants du congrès et aux membres du Réseau pour connaître leur choix : apporter ou expédier leurs publications à Volos, faire une petite causette ou non avec leurs pairs …Déborah (monitrice-étudiante au Cresson) nous avait fabriqué un questionnaire bilingue via Google Form …

Plusieurs réponses, le Zotero se remplissait et le programme des rencontres aussi ! https://www.zotero.org/groups/ambiances_volos_2016_library

Le projet se concrétisait, il y avait urgence à revenir au monde concret : comment présenter les livres, comment mettre en valeur les auteurs, présents ou absents ? Comment allait-on emporter tout ça ? Dans nos valises ? Les solutions ont été trouvées : des supports en carton, le tarif européen d’envoi de livres et la création d’un modèle de fiche pour présenter les auteurs ! Nous avons alors sollicité Jul , le collègue médiaticien du Cresson, pour mettre en page nos fiches et nous concocter une jolie affiche des rencontres.

Un travail de traduction s’était imposé pour envoyer mails, questionnaire et finaliser les fiches auteurs …heureusement, une stagiaire au SRI de l’ensa Nantes était partante pour relire et corriger les textes …un lexique sur les statuts et les titres universitaires nous aurait bien servi !

Puis, nous avons décidé d’une stratégie pour gérer nos rencontres et faire du buzz, car nous avions noté que de nombreuses activités auraient lieu les après-midi ! Avant de partir, nous avons donc mis en ligne le programme détaillé présentant les intervenants : http://lcv.hypotheses.org/11315. Nous avons annoncé en amont que nous allions effectuer un live-tweet des rencontres et que les compte-rendus plus détaillés seraient mis en ligne sur le blog Le Cresson Veille et Recherche rapidement.

Volos nous voilà !

Le montage de la bibliothèque éphémère s’est fait en une demi-journée …arrivées la veille de l’ouverture du congrès à Athènes, nous sommes parties tôt vers Volos en bus avec la fine équipe Cresson pour que notre bibliothèque soit disponible dès 17 h ! Et ça le fut !

volosbib5

Nous avions bien tous mérités un apéro !

volosbib6

 

 

Dès le lendemain matin 8h00, nous attendions les premiers visiteurs et nos auteurs …certains devaient encore nous déposer quelques ouvrages. La bibliothèque est vite devenue un lieu de passage (nous étions proches de l’accueil !) mais aussi de rendez-vous …les visiteurs nous ont aussi demandé des informations sur les ouvrages présentés, comment les acheter (certains étaient déçus de ne pouvoir le faire sur place ).

volosbib7 volosbib8

A 15h30, Céline inaugurait nos rencontres ! Nous étions ravies que nos premiers intervenants soient nos auteurs crenau/cresson …on avait le droit à l’erreur ! Un premier tweet avait été envoyé par Françoise pour signaler le début de l’animation, elle continuerait pendant toute la durée des rencontres pendant que son « binôme » (Laurence) prendrait des notes pour les compte-rendus …

Laurence assurait la présentation de l’animation et des auteurs (en anglais !), mettait en place leur ouvrage et leur fiche sur la table, disposait les chaises pour les auditeurs sans oublier  «la» bouteille d’eau …et Françoise faisait les photos ! Nous craignions de n’avoir personne, surtout vis à vis des auteurs qui s’étaient prêtés au jeu, et finalement nous avons trouvé notre public. Les auteurs ont débattu entre eux et ça c’était le plus !

volosbib10 volosbib11

A la fin de la première journée, nous étions assez contentes mais la rédaction du compte-rendu restait à faire. Nous avons réussies à le rédiger, c’était encore facile car les interventions avaient été faites en français …ça se corserait ensuite …Ephemeral library : 4 Presentations on Wednesday 21 of september 2016 from 3 to 5 p.m.

Les rencontres se sont déroulées ensuite dans la bonne humeur, avec les aléas du congrès : retard des intervenants ou public tardif car pris dans un atelier, bruit de notre voisin (la cafét était juste à côté ) mais globalement, on a atteint notre but : créer de l’échange et du partage.

La bibliothèque est restée ouverte non stop pendant le congrès, ça n’était pas toujours facile de prendre une pause et surtout d’aller écouter nos chercheurs. Le vendredi, on a refermé les lieux après avoir fait nos cartons de retour : les auteurs ont pour la plupart laissé leurs publications à la BU de Volos, cette solidarité nous a fait plaisir.

On avait aussi bricolé une « free bookstore » à coté des tables de livres exposés, avec nos publicationss cresson/crenau et des auteurs y ont déposé des publications, des plaquettes, des CD …donc, l’idée était bonne et à développer !

Epilogue

Nos cartons sont revenus de Volos avec ceux des actes du congrès, cela nous a reboosté pour réfléchir à notre supplément bibliographique : on s’était dit que quitte à développer toute cette énergie autour d’un moment éphémère, il faudrait qu’une trace en soit gardée, tant pour nous, documentalistes, que pour les acteurs de cette bibliothèque.

volosbib13

On a donc demandé aux auteurs des rencontres s’ils voulaient bien nous envoyer un texte sur leur publication présentée, en ajout de nos CR. Certains ont vite répondu, d’autres non. Mi janvier, une réunion est décidée dans les locaux de l’Ipraus à Belleville : on choisit le plan, les photos, les modifications à faire dans les fiches auteurs avec des renvois vers les éditeurs. On décide aussi de demander l’aide – à nouveau ! – de Jul . La veille, à la réunion d’installation de Lab&Doc, était décidé de rédiger un billet sur notre expérience de Volos…

L‘archive de notre bibliothèque éphémère a été mis en ligne en avril 2017 sur le site du Réseau International Ambiances !

Pour citer ce billet : Laurence Bizien et Françoise Acquier (collab.), « La bibliothèque « ambiances » de Volos : ou le concept de sérendipité appliqué à une bibliothèque éphémère», Lab & doc : centre de documentation en architecture, paysage, urbanisme (Hypothèses.org), 13 avril 2017. [En ligne] https://labedoc.hypotheses.org/45

Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

Vous aimerez aussi...