En climat Tampere : International Staff Week 2017 in Tampere

Étudier, se former, échanger, vivre de belles expériences : c’est ce que propose le programme européen d’éducation et de formation Erasmus+ ! Tentant non ?

 Le programme n’est pas réservé aux étudiants, apprentis et enseignants… des mobilités de formation sont aussi organisées pour les personnels universitaires! Alors, pourquoi se priver de partir pour rencontrer et échanger avec d’autres collègues européens, se confronter à une langue étrangère, enrichir vos pratiques professionnelles et vous permettre de créer des réseaux et des collaborations multiples en Europe ? Moi, j’ai dit oui et ai répondu à la proposition d’une semaine de formation internationale à Tampere (toujours pas trouvé où est la ville ?) transmise par le SRI de l’école en mars dernier.

Les 3 institutions d’enseignement supérieur Tampere University of Technology (TUT), University of Tampere (UTA) et Tampere University of Applied Sciences (TAMK) se groupaient pour la première fois pour organiser 4 jours de comparaison entre les différents services et les pratiques des 3 universités selon la thématique spécifique choisie (Coopération internationale, bibliothèques, services de communication, service des études, service des carrières) et partager ainsi nos compétences professionnelles, nos connaissances et notre savoir-faire .

http://www.tamk.fi/web/tamken/-/non-teaching-sta-1

 J’ai dû rédiger un petit texte de motivation et la réponse est arrivée le 12 avril : ma candidature était retenue !

 Le programme était assez dense avec plein d’infos supplémentaires déposées dans un groupe Facebook créé rien que pour nous! PROGRAMMEtampere

Le programme « social » de la semaine mentionnait pour sa part de prendre serviette et maillot… pour une soirée au sauna à Pyynikki… ça promettait !

L’équipe finlandaise nous attendait de pied ferme…

 

 

 

 

 

Pendant ces 4 jours, j’ai ainsi rencontré 44 collègues venus d’Allemagne, de Slovénie, d’Autriche, d’Espagne, de Palestine, d’Italie, de République Tchèque, des Pays-Bas, du Liban, de Belgique, d’Irlande, de Russie, d’Angleterre et même …de France ! Et le comble , une collègue de Polytech Nantes !

J’ai visité 3 universités, guidée par des étudiant(e)s:

Ainsi que leurs 3 bibliothèques :

 J’ai appris le finnois… en une heure ! Kyllä, kyllä !

Participé à un atelier sur la communication interculturelle :

 

 

 

 

 

 

Et bien sûr dans le cadre de mon programme bibliothèques, j’ai rencontré les bibliothécaires d’UTA, TUT et TAMK, chaque participant au groupe (Université de Séville, Fachhochschule de Neustadt, Université de Gand, Université Humboldt de Berlin) présentant sa bibliothèque aux autres, ses services innovants (salle de réalité virtuelle, impression 3D, open access ,open science, plateforme de compétence informationnelle, réaménagement des espaces de la bibliothèque, etc…)

Ma petite contribution était destinée à faire connaître les bibliothèques recherche des écoles d’architecture (dur de ne pas être une BU !), le projet envisagé par le Crenau avec la plateforme d’accès et de référencement des données de la recherche SHS Huma-Num, nos collections dans l’archive ouverte Hal…

Nous avons aussi échangé  goodies et publications… quelques unes de l’ENSA et les actes du dernier congrès du réseau Ambiances (parce que bon, in English of course, pas trop de publis disponibles  malheureusement).

 

 

Intéressant aussi, la présentation de l’ Y-Kampus et de Demola mélangeant savoir-faire des entreprises, services d’innovation, résultats de la recherche et étudiants de l’université ! Un des projets de Demola concernant la réhabilitation et la réalité virtuelle était d’ailleurs en phase avec les recherches du Crenau sur la modélisation, la réalité virtuelle et l’immersion en lien avec la ville ou le patrimoine.

Même intégration des entreprises dans le travail de la recherche et une mise en relation étudiants /compagnies, cette fois sur le campus  Mediapolis, qui héberge 600 étudiants en média qui peuvent donc établir des contacts avec les entreprises hébergées sous le même toit ! J’ai bénéficié d’une visite privée organisée par Ari Koivumäki, en charge des projets pour TAMK, rencontré lors de sa présentation de publication au congrès Ambiances de Volos.

       

Et puis bien sûr, il y a tous les moments conviviaux préparés par nos hôtes, que ce soit la soirée « Get-together » animée par un spectacle de feu , la sortie au sauna du mardi soir, la visite de la ville en bus… et tous les repas, bières et cafés pris ensemble !

 

 

La mascotte de la bibliothèque, venue avec moi, s’est d’ailleurs fait deux copines !

En conclusion, partez en Erasmus, « un des programmes d’échange culturel les plus importants de l’histoire de l’humanité », vous participerez à enrichir la coopération européenne, vous découvrirez la culture et les pratiques professionnelles du pays d’accueil, vous pratiquerez l’anglais (le mien est déficient, mais plus « fluent » que le finnois !), vous initierez des contacts avec des collègues…

Et en matière de coopération nanto-finnoise, je vous signale le groupe de rock celto-finnois EV qui a sévi jusqu’en 2007 …

Näkemiin Tampere !


Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

Vous aimerez aussi...