Quelles sources en architecture, urbanisme et paysage?

Vous avez une idée absolument révolutionnaire dans le domaine de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage et vous voulez la faire connaître au monde entier ? N’hésitez pas : HAL est là pour ça (ceci sera l’objet d’un post ultérieur) !

Mais avant cela, il y a tout de même quelques étapes à respecter, et en premier lieu celle qui consiste à crédibiliser votre discours en vous appuyant sur des sources reconnues (non, Wikipedia n’est pas une source crédible ! Même moi, après 8 ans de Lettres modernes, j ‘ai le droit de modifier l’article sur la physique quantique, si, si, je vous assure !). Je sens poindre dans votre cerveau LA question ultime : mais où trouver ces informations qui donneront tout son sens à mon discours ?

Recherche documentaire labyrinthique

A ce stade de l’article, vous avez deux solutions:

  • lire l’intégralité de mon article que j’ai patiemment rédigé rien que pour vous, et je vous en remercie d’avance 🙂
  • lire la synthèse de cet article

1. Qu’est-ce que je cherche ?

« Pffffff ! Mais bien sûr que je sais ce que je cherche ! Trop facile ! » Me direz-vous… Cependant, il s’agit là de l’étape la plus importante de votre recherche.

Qu'est-ce que je recherche?

Pensez à cerner vos besoins : quel type d’information cherchez-vous ? Vous n’irez pas chercher la même information sur un site gouvernemental, un site professionnel, dans une revue scientifique ou encore sur un forum… Cependant, toutes ces sources peuvent être valables selon le contexte de votre recherche et leur utilisation. A vous cependant de ne pas vous tromper de contexte et d’information !

Sur quel sujet précis ? Je ne compte plus le nombre d’usagers venus me voir en me demandant « Bonjour, je cherche un document sur la construction en terre crue »…  « Oui, j’en ai plus de 16000 dans mon centre de doc spécialisé en architecture de terre… Vous pouvez être plus précis ?». Silence… Mon interlocuteur, incapable de préciser sa demande, repart sans aucun document.

Pour quel objectif ? Voulez-vous convaincre un autre architecte ? Un scientifique ? Un politique ? Écrire un essai polémique ? Faire de la vulgarisation ?…

Définissez des mots clefs pertinents : pensez aux synonymes et aux traductions. Attention aux homonymes, qui peuvent perturber le résultat de vos recherches. Imaginez les résultats qu’obtient un étudiant en architecture de terre crue recherchant des documents sur la technique de l’adobe s’il n’a qu’« adobe » comme unique mot clef…

Voyons maintenant plus précisément où trouver ces informations…

2. Les centres de documentation (ou : s’il vous plait, venez me dire bonjour !!!)

Editeurs prédateurs

N’hésitez pas à fréquenter les bibliothèques de vos écoles et à questionner les bibliothécaires ! Si la ressource n’existe pas sur place, ils pourront toujours vous guider et vous conseiller, voire même faire venir un document par voie postale rien que pour vous (c’est ce qui s’appelle le prêt entre bibliothèques, le « PEB » en langage d’initié).

Poussez la porte des centres de documentation des laboratoires, nous ne mordons pas (sauf si on a vraiment très très faim, mais en général nous sommes plutôt bien nourris…) ! Ciblez juste le bon labo avant d’entrer… Inutile d’aller chercher la recette du veau Marengo au CRESSON ! Nos coordonnées et nos catalogues sont disponibles sur ce site dans la rubrique Informations pratiques.

Sortez de vos écoles, allez voir ce qui se passe dans les bibliothèques universitaires ! Elles vous donnent souvent accès à de nombreuses bases de données numériques, profitez-en !

3. Les catalogues de bibliothèques

catalogue de bibliothèque

Pourquoi s’intéresser aux catalogues alors qu’ils ne vous donnent pas (toujours) accès au texte intégral des documents ?

– pour repérer les documents et les faire venir en PEB (oui, vous comprenez le langage d’initié désormais)

– pour intégrer ses références bibliographiques dans Zotero en un clic (si vous ne savez pas ce qu’est Zotero, on a pensé à vous ici).

– pour élargir son horizon, c’est bien aussi parfois…

 

Il existe des catalogues nationaux et internationaux qui vous permettent de localiser un document ou de récupérer sa notice bibliographique très simplement. En voici quelques-uns :

Worldcat: catalogue mondial des bibliothèques: il réunit 10000 bibliothèque à travers 112 pays. Plus de 40 bibliothèques nationales y participent.

– Catalogue du Sudoc: catalogue collectif français réalisé par les bibliothèques et centres de documentation de l’enseignement supérieur et de la recherche

– Le catalogue du CCfr: catalogue collectif de France

Bibliothèque de la Cité de l’architecture et du patrimoine: catalogue de la bibliothèque + bibliothèque numérique (revues numérisées et thèses)

-Le portail ArchiRés : catalogue commun aux écoles d’architecture françaises

La médiathèque ADEME : centre de documentation (transition écologique et énergétique)

-Le Pavillon de l’Arsenal : centre d’information et de documentation d’urbanisme et d’architecture de Paris

– Le Centre Canadien d’Architecture (CCA)

-Le British Architectural Library catalogue (RIBA)

La Cornell university fine arts library (l’une des plus importantes collections d’ouvrages d’architecture aux Etats-Unis)

 

4. Les moteurs de recherche

Moteurs de recherche

Les moteurs de recherche vont vous permettre de rechercher des documents en texte intégral. Mais attention, les moteurs de recherche génériques n’indexent pas les documents en texte intégral contenus dans les bases de données scientifiques ! Pour en savoir plus sur le fonctionnement d’un moteur de recherche généraliste (et dans ce cas précis, Google), et savoir comment adapter ses recherches à l’outil, je vous conseille l’excellent article d’Emmanuel Barthe sur le sujet.

Moteurs de recherche génériques

Il n’y a pas que Google dans la vie !!!! Élargissez votre recherche ! N’oubliez pas qu’un moteur de recherche n’est qu’une manière de classer les données du net… Chacun a un mode de classement différent : il est intéressant d’en utiliser plusieurs ! Mettez une once de folie dans votre vie et tentez Yahoo, Qwant, Bing, Duckduckgo, Ixquick, Ecosia… Et gardez toujours à l’esprit que 3 réponses pertinentes valent mieux que 3 549 421 pages hors sujet.

Moteurs de recherche scientifiques

Cette liste ne se veut pas exhaustive. Elle n’est qu’indicative et a pour but de vous donner quelques sites de référence.

Bielefeld Academic Search Engine (BASE): moteur de recherche spécialisé dans les publications académiques en libre accès (archives ouvertes, thèses en ligne, ouvrages, revues)

COnnecting REpositories (CORE) : permet de rechercher dans les archives ouvertes qui ont été moissonnéesContenu : + de 20 millions d’articles

OAISTER : créé en 2009 par l’Université du Michigan avec le soutien de l’OCLC,OAIster est un moteur qui permet de rechercher simultanément dans plus de 30 millions de ressources en libre accès

OpenAire : référence plus de 19 millions de publications et de données de la recherche en Europe.

Google scholar: permet de trouver des références d’écrits universitaires, parfois accompagnées du texte intégral

5. Les bases de données

Schéma bases de données

5.1 Bases de données généralistes en accès restreint

Documents numérisés

Google books: index de livres dont certains sont numérisés. Lien vers le Sudoc pour trouver l’ouvrage en bibliothèque

HathiTrust.org : regroupement d’universités américaines qui ont numérisé leurs collections. Lecture en ligne uniquement pour certains documents.

Articles

ScienceDirect: plateforme de diffusion des éditions Elsevier. Certains articles sont en accès libre.

 

5.2 Les bases de données généralistes open source

Encyclopédies

Gallica: collections numérisées de la BNF

Europeana : collections numérisées de bibliothèques, musées et archives européens

Réseau francophone numérique: fonds documentaire des bibliothèques réunies au sein du Réseau Francophone Numérique

 

Revues en accès libre

Revues.org: plateforme de revues en sciences humaines et sociales proposant plus de 100 000 articles dont 95 % accessibles en texte intégral

DOAJ (directory of open access journals) : répertoire de revues en accès libre

Mirabel: signalement de revues. Pour chaque revue Mir@bel propose des liens vers le texte intégral en ligne, les sommaires, les résumés ou l’indexation des articles.

 

Signets

Isidore : plateforme de recherche donnant accès aux données numériques des sciences humaines et sociales

 

Livres en accès libre

OpenEditionBooks : plateforme de livres en sciences humaines et sociales. Plus de la moitié d’entre eux sont en libre accès

DOAB (directory of open access books) : répertoire de livres en accès libre

OAPEN : ouvrages scientifiques en accès libre

 

Articles scientifiques

Open grey: accès libre à 700 000 références bibliographiques de littérature grise papier produites en Europe

Erudit: consortium d’universités canadiennes soutenant la diffusion en libre accès: revues, livres, actes de colloques, thèses…

Persée: portail de diffusion de publications scientifiques. Il assure la diffusion de collections patrimoniales

 

Thèses

Thèses.fr: répertoires des thèses françaises, soutenues ou en cours de rédaction

Bibliothèque doctorale numérique de la Capa : thèses émanant des unités de recherche rattachées aux écoles nationales supérieures d’architecture françaises.

TEL : l’archive ouverte dédiée aux thèses

Dart europe :le portail européen des thèses électroniques en libre accès (566 universités, 28 pays)

OATD : le moteur de recherche international dédié aux thèses électroniques diffusées en libre accès.

PASTEL : thèses en ligne de ParisTech

Université Lille I – Thèses électroniques : bibliothèque numérique ORI : consultation en ligne des thèses soutenues à l’Université de Lille 1 depuis l’année 1856

BICTEL/e : Catalogue rassemblant les thèses électroniques en texte intégral, en ligne et consultables librement des neuf universités de la Communauté française de Belgique.

CERIST – Département collecte, traitement et diffusion : Catalogue algérien des thèses

EThOs – Beta Electronic theses online service : référencement en ligne de toutes les thèses produites au Royaume – Uni

Cybertesis.NET ,Tesis electronicas en linea : site fédérateur du projet Cyberthèses pour l’Amérique latine, la Universidad de Chile étant l’un des fondateurs de Cyberthèses avec l’université de Montréal et celle de Lyon 2 (et 32 autres universités d’Europe, Afrique et Chili). Quelques thèses remontent au milieu du XIXème siècle. La majorité est postérieure à 1995.

Networked Digital Library of Theses and Dissertations : projet qui fédère près de cent universités, consortiums et instituts de recherche (principalement américains mais également canadiens, anglais, australiens, suédois, brésiliens…).

 

Pour en savoir plus : http://openaccess.couperin.org/

 

5.3 Bases de données en architecture open source

Il existe quelques bases de données en architecture : documents sur le patrimoine, photos, inventaires, cartes…

 

Revues d’architecture accessibles en ligne

– Ecole polytechnique fédérale de Zurich ETH : revues numérisées sur le paysage et l’architecture (en allemand)

Detail : avec sommaire, PDF

Ambiances : issue du Réseau International Ambiances, la revue Ambiances propose de valoriser les travaux ayant trait aux domaines de l’environnement sensible, de l’architecture et de l’espace urbain

et plein d’autres répertoriées sur le portail ArchiRés , de Ambiances à Werk !

 

Bases de données en architecture

Portail de la cité de l’architecture : catalogue de la bibliothèque de la Cité Chaillot. Propose aussi des ressources numériques (revues numérisées, thèses) et un annuaire de bases de données spécialisées.

Archnet : base de données sur l’architecture du monde musulman créée en 2002 par l’Aga Khan Trust for Culture et le Massachusetts Institute of Technology (MIT)

Getty publications: publications du Getty Conservation Institute. Champs couverts : arts, photographie, archéologie, architecture et conservation

Euromed: patrimoine du monde méditerranéen

Africanvernaculararchitecture database: banque d’images sur l’architecture vernaculaire en Afrique

Architectures en ligne : plateforme de diffusion de conférences organisées en région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Architecture et patrimoine : bases de données de la direction de l’Architecture et du Patrimoine

Cumincad : base de données bibliographique sur la conception architecturale assistée par l’informatique (articles de revues et de congrès comme ACADIA, ASCAAD, CAADRIA, eCAADe, SiGraDi, CAAD futures, DDSS

ARCHINFORM : base de données internationale sur l’architecture (projets, biographies, bibliographies, photographies)

-La médiathèque du Ministère du logement : documents en ligne sur l’égalité des territoires, le logement, la construction, l’urbanisme …

Plan Urbanisme Construction Architecture : ressource en ligne de l’agence de recherche et expérimentation

Structurae : base de données du génie civil

 

5.4 Autres bases de données utiles :

Vous trouverez dans cette rubrique quelques bases de données qui ne touchent pas directement l’architecture mais dont vous pourrez avoir besoin lors de projets.

 

Développement

UN-Habitat: publication de UN-Habitat sur le développement et la gestion des risques

Nations Unies: bibliothèque numérique

IRD : publications de l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement)

HumanitarianLibrary: base de données collaborative dans le champ de l’aide humanitaire, de la gestion des risques et du développement

IDRC: publications du Centre de recherches pour le développement international

 

Sismique

World housing encyclopedia: collection de ressources sur les pratiques de construction en zone sismique

 

Histoire des sciences et des techniques

Cnum (conservatoire numérique des arts et métiers) : bibliothèque numérique en histoire des sciences et des techniques.

 

Cartes

Kartenportal : portail de cartes des archives et bibliothèques suisses.

Geoportail : portail web public permettant l’accès à des services de recherche et de visualisation de données géographiques

CartoMundi : CartoMundi présente plus de 50 000 références de documents cartographiques qui couvrent 195 pays. Ces documents sont conservés dans une vingtaine de cartothèques partenaires

 

Images

Getty images: images et vidéos

 

6. Les archives ouvertes

Une archive ouverte est une plateforme sur laquelle les chercheurs déposent eux-mêmes leurs publications scientifiques.

Il existe des archives ouvertes multidisciplinaires et des archives ouvertes en architecture.

Archives ouvertes multidisciplinaires

Archive.org : articles, ouvrages, vidéos, fichiers audio en ligne et archives du web

HAL (Hyper Articles en Ligne) : articles scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, et thèses

MediHAL : photographies et images scientifiques en libre accès

Dumas : portail d’archives ouvertes de travaux d’étudiants de niveaux bac+4 et bac+5, validés par un jury, dans toutes les disciplines (dont les MES et Master des écoles d’architecture)

Archives ouvertes en architecture

ICOMOS : archive mondiale spécialisée dans la conservation et la restauration des monuments, sites et paysages

ENAC : archive ouverte de la faculté de l’environnement naturel, architectural et construit. 21.000 documents

ORBI : archive ouverte de l’Université de Liège –Architecture –800 docs

KADK : archive ouverte de la Royal Danish Academy of Fine Arts, Schools of Architecture, Design and Conservation

Architexturez : South Asia -700 docs

Les entrepôts !

Qu’est-ce qu’un entrepôt? Ce sont des données issues de l’observation, de l’expérimentation ou dérivées de sources existantes qui sont analysées en vue de produire ou de valider des résultats de recherche originaux. Les entrepôts  comprendre  des tableaux de données numériques, des fichiers de texte, des enregistrements sonores, des questionnaires d’enquête complétés, des bases de données d’images ou de vidéos, des données dérivées ou compilées (bases de données issues de la compilation d’un ensemble de données collectées et/ou créées, résultats de fouille de texte – text mining – ou de fouille de données – data mining).

 

Figshare : entrepôt de jeu de données de recherche multidisciplinaire

DataverseProject : entrepôt de jeu de données de recherche multidisciplinaire construit à l’initiative de l’université de Harvard

PANGAEA : plateforme de données de la recherche dans les domaines des sciences de la terre et de l’environnement

 

7. Les réseaux sociaux

Vous avez des amis ? Demandez-leur l’info ! Ou, à défaut, demandez l’info à des personnes qui travaillent sur le même sujet que vous… Pour cela, les réseaux sociaux scientifiques peuvent vous aider.

Réseau social

Zenodo: cette archive en ligne développée par le CERN permet à des chercheurs, des scientifiques, des groupes de travail et des institutions de partager des résultats de recherche multidisciplinaires, des jeux de données, des publications, des vidéos, mais aussi des présentations

Academia.edu : plateforme d’échange pour les chercheurs. Nombreux articles disponibles en ligne, possibilité de demander le texte aux auteurs s’il n’est pas en ligne. Nécessite une inscription gratuite sur le site.

ResearchGate : réseau social scientifique. Nécessite une inscription gratuite sur le site.

Myscience work : réseau social scientifique associé à un moissonnage d’archives ouvertes et de catalogues d’éditeurs.

Mais attention ! Les réseaux sociaux scientifiques ne sont pas la panacée universelle. Gérés par des entreprises privées, ils peuvent disparaître du jour au lendemain et vos données avec… Pour en savoir plus sur les réseaux sociaux scientifiques, leurs avantages et leurs inconvénients : http://corist-shs.cnrs.fr/reseaux_sociaux_chercheurs

 

 

Alors maintenant, vous n’avez plus d’excuse: faites-nous de belles bibliographies! 😉

Relax!

 

Cite this article as: Murielle Serlet, "Quelles sources en architecture, urbanisme et paysage?," in Lab & doc, 09/05/2017, https://labedoc.hypotheses.org/284.


Vous aimerez aussi...