La lettre de veille de juin 2018 : tout feu tout flamme !

Déontologie, intégrité scientifique : plusieurs articles ont animés le début du mois autour d’un article du Monde sur la gestion d’une affaire de soupçon de méconduite scientifique , un entretien avec Hervé Maisonneuve, « chasseur de fraudes scientifiques » , la question de légiférer sur celles-ci , alors que de son côté l’Agence nationale de la recherche a révisé sa charte de déontologie qui devient une « charte de déontologie et d’intégrité scientifique ». Tout cela va donner du grain à moudre à la prochaine journée nationale du réseau des Urfist consacrée à « L’intégrité scientifique au prisme de l’IST » en décembre ! Cette 7ème journée vise à développer  une « approche IST » de l’intégrité scientifique, et à examiner « les composants qui touchent plus particulièrement deux des piliers de l’information scientifique et technique : l’écosystème de la publication scientifique d’une part, l’évaluation de la recherche et la bibliométrie d’autre part. » A la suite du Rapport Corvol (2016), l’OFIS a été créé en 2017 et le dispositif des référents à l’intégrité scientifique mis en place dans les universités .Des modules vidéo d’introduction à l’éthique de la recherche et à l’intégrité scientifique sont proposés par l’université de Saclay, un MOOC est disponible sur FUN MOOC …

C’est dans ce cadre que se pose la aussi la question des données de la recherche pour la validation des hypothèses et résultats… Le 15 juin à Rennes, la Journée d’étude sur les données de recherche :  » Les chercheurs et leurs données en SHS  : quelles pratiques, quelle(s) politique(s) ? »  abordait le sujet !

Juin était aussi l’heure d’un premier bilan pour HAL de sa nouvelle interface de dépôt, de se doter d’un export au format RTF pour les listes de publications, et de recenser les politiques des éditeurs pour ce qui concerne les chapitres d’ouvrage, à compléter avec la liste des éditeurs acceptant les dépôts de PDF de SHERPA/RoMEO. Les deuxièmes journées CasuHal qui avaient lieu les 31 mai et 1er juin 2018 sur le campus universitaire de Dijon ont permis de commenter ce bilan et de tester les nouveautés en ateliers.

De beaux débats enflammés, en connivence avec les travaux (mapping et déco !) de nos étudiants du DPEA scénographie commémorant le tricentenaire de l’incendie du Bouffay de 1718 …

La vidéo : ici !

Bonne lecture :

 

archirescherchelabdocjuin2018

 


Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.