Chercheuses, chercheurs : négociez un avenant à vos contrats d’édition !

En tant que chercheurs, doctorants, vous publiez vos recherches chez des éditeurs …commerciaux . Sachez que vous pouvez négocier votre contrat au moment de la signature du contrat, mais aussi après ! En effet, vous pouvez présenter des avenants (addendum) à ces contrats dans le respect de la législation de la politique des sciences ouvertes .

L’avenant peut ainsi porter sur :

  • le dépôt de la publication dans des archives ouvertes (ie dans les collections HAL de votre laboratoire adoré !)
  • La distribution de la publication dans le cadre d’un enseignement et de la recherche (vous êtes enseignant-chercheur !)
  • La présentation de l’article à des fins non commerciales par une licence Creative Commons

 

Plusieurs arguments peuvent soutenir votre cause : consultation de la publication d’origine accrue, taux de citation augmenté et référencement accru,  donc publicité pour l’éditeur !

L’éditeur peut accepter une diffusion immédiate ou avec un délai de quelques mois (embargo). De toute façon, depuis 2012, la Commission européenne  recommandait que l’ensemble des publications financées sur des fonds publics soient disponibles en libre accès avec un délai maximum  de 12 mois pour les publications en SHS d’ici 2020. Grâce à la loi pour la République Numérique, dès votre publication, vous pouvez donc déposer votre version manuscrite finale (acceptée par l’éditeur) avec un embargo … Vous êtes couvert par la loi, quelque-soit votre contrat !

Plusieurs modèles d’avenant sont disponibles, avec ceux de  lettres expliquant votre démarche à l’éditeur. Le site « Couperin pour l’open access » vous en propose :

http://openaccess.couperin.org/negocier-un-avenant/

Vos  publications seront  à jour, vous augmenterez votre visibilité et votre taux de citabilité, en  permettant  un accès libre, gratuit et pérenne à la diffusion des savoirs : pas mal non ?

Voir aussi : « Chercheurs, négociez un addenda à votre contrat Editeur » – Insa Toulouse

 

 

 


Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.