Appel à contributions Doc’Asie 2018 : « Les fonds sonores et les fonds spécialisés et précieux sur l’Asie » (date limite : 16 avril 2018)

Appel à contributions Doc’Asie 2018 : « Les fonds sonores et les fonds spécialisés et précieux sur l’Asie »

Date limite : 16 avril 2018

Le réseau national DocAsie est un réseau thématique pluridisciplinaire et de compétences. Il permet de recenser les fonds spécialisés sur l’Asie, de créer ou de resserrer les liens entre les centres de documentation et de favoriser les échanges. La diversité des structures (labos CNRS ou mixtes, départements de BU, BnF, bibliothèques municipales, fonds d’archives, etc.), loin d’être un obstacle, est une richesse qui promet de fructueuses rencontres. A partir d’une cohérence basée sur l’aire géographique, il s’agit de mettre en commun les savoirs et savoir-faire dans le respect des différences et des spécificités de chacun.

Le centre de recherche documentaire de l’IPRAUS/UMR AUSser fait partie de ce réseau.

Merci d’adresser vos propositions d’intervention avant le 16 avril 2018 aux adresses suivantes : helene.poitevin-blanchard@ehess.fr ; maite.hurel@efeo.net ; dat-wei.lau@efeo.net

Accédez à l’appel : Les fonds sonores et les fonds spécialisés et précieux sur l’Asie

Extrait du site de DocAsie :

Les fonds sonores sur l’Asie :

Comment constituer un fonds sonore ? Quelles sont les spécificités de la gestion d’un fonds aussi particulier ? Quelles sont les composantes à valoriser et à mettre en avant dans ce travail ? Quel est le rôle de l’innovation technologique sur un tel projet, comment se partager la tâche entre les différentes compétences nécessaires (techniques, scientifiques et intellectuelles, etc.) ?

Les communications devront s’intéresser à un fonds sonore, sa constitution, son histoire, les problématiques rencontrées (scientifiques, techniques ou autres), ainsi que sa place par rapport aux projets de recherche.

Fonds spécialisés et précieux :

Comment ces fonds ont-ils été constitués, quelles sont leurs origines ? Comment ces fonds intègrent-ils l’histoire des études/recherches sur ce domaine ? Quel est la place de ces fonds dans les collections / la politique documentaire de l’établissement ?

Les présentations devront s’intéresser à une collection (monographique, cartographique, archivistique, manuscrit, littérature grise, collections atypiques tels que objets d’art ou ethnographiques, herbiers, os, feuilles de palme, etc.).

Les interventions ne devront pas dépasser les 25 minutes.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *