La lettre de veille de décembre 2023 : plan d’action 2024 du CCSD et transformation de HAL

En ce début d’année, le CCSD publie son plan d’action 2024 qui décline les projets pour ses trois plateformes (HAL, Episciences et Sciencesconf). 16 actions sont planifiées pour 2024, déclinées des grands axes de la feuille de route 2022/2027: ancrer le CCSD au sein de l’écosystème de la Science ouverte à l’échelle nationale et internationale ;  renforcer les usages de HAL, Episciences et Sciencesconf ;  et assurer la durabilité de l’offre de services des trois plateformes. Ces actions viendront compléter celles déjà mises en place en 2023, notamment en décembre. Un accent a été mis sur les preprints.

Ainsi, déployé depuis le 5 décembre 2023, un nouveau service est maintenant disponible pour collecter et importer automatiquement dans HAL les publications déjà en libre accès.  Son principe ? Suggérer aux chercheurs des fichiers à importer dans HAL ! Il suffit de sélectionner la fonctionnalité depuis son profil. 

Le 12 décembre, le CCSD nous informait d’une nouveauté dans le formulaire de dépôt HAL : la possibilité de soumettre une pré-publication à une revue Episciences via HAL, dès le formulaire de dépôt. 

Le 13 décembre, le formulaire s’enrichissait d’une nouvelle métadonnée permettant de préciser quelle infrastructure de recherche a été utilisée (soutien et/ou financement) pour la production des résultats de recherche, ce qui contribue à la valorisation de ces outils. 

Et depuis le 9 janvier, si vous souhaitez proposer un preprint déposé dans HAL à une évaluation de Peer Community In (PCI), vous pouvez soumettre votre document dès le formulaire de dépôt et HAL s’occupe du transfert pour vous…

En novembre 2023, deux projets présentés par le CCSD pour le développement de la plateforme Episciences ont été retenus par le Fonds national pour la science ouverte: il s’agit d’Édisciences et de nepHAL+. Les objectifs sont de répondre aux besoins des revues pour l’éditorialisation des textes et de proposer une solution innovante pour la soumission et l’évaluation par les pairs. Le CCSD décrivait le 8 janvier ces deux projets en quelques lignes…

Diverses amélioration et évolution des fonctionnalités et des services HAL sont donc attendues en 2024, comme une nouvelle offre de formation à destination des communautés d’utilisateurs de HAL, la  mise en place d’une nouvelle documentation HAL, le renforcement de l’animation des communautés HAL,  destinées à en faciliter son appropriation par les chercheurs, mais aussi plus largement par les établissements et organismes de l’ESR …Le séminaire du 8 décembre, dédiée à l’analyse de l’utilisation de HAL par les laboratoires de recherche, était l’occasion de présenter une synthèse des résultats du projet HAL/LO soutenu par le GIS Réseau URFIST : introduit par Nathalie Fargier, directrice du CCSD, faisant  le point sur l’évolution de HAL, sur les projets en cours et à venir, il y était question de la présence des laboratoires sur HAL, de la diversité de leurs approches et de la transformation de HAL d’une plateforme d’autoarchivage vers un dispositif de suivi et d’évaluation. L’équipe de recherche note en particulier qu’une “part importante des dépôts ne contient pas de texte intégral et/ou n’est pas réalisée par les auteurs, que ces dépôts ne représentent qu’une partie de la production scientifique de la France et que tous les dépôts ne sont pas accompagnés par des métadonnées suffisamment renseignées“. Le constat de “l’évolution de HAL d’un dispositif à usage individuel (auto-archivage) vers un dispositif à destination des institutions (suivi, évaluation)” est observé. L’enquête montre que les laboratoires utilisent les dépôts HAL pour leur bilan, et pour les campagnes d’évaluation du Hcéres. En effet, depuis janvier 2023, les unités de recherche évaluées par le Hcéres bénéficient d’un nouvel outil pour extraire automatiquement les références de leurs publications à partir de HAL. Les institutions utilisent donc HAL « comme vitrine pour leur production scientifique » et « comme gestionnaire de références bibliographiques ». L’évolution du dispositif HAL vers un outil pour recenser la production scientifique pose alors plusieurs questions, en particulier sur la provenance et la qualité des métadonnées :  il est important de contrôler et d’améliorer la qualité des métadonnées des publications saisies dans HAL Toutes les avancées ne font pas oublier qu’il est toujours nécessaire d’accompagner les chercheurs, et que la modération et le contrôle qualité réalisés par les documentalistes permettent un meilleur référencement des contenus …Alors merci à Nicolas Tixier, directeur adjoint du laboratoire AAU, nouvel ambassadeur de HAL, d’évoquer le rôle des documentalistes des équipes dans l’engagement du laboratoire dans HAL.

Et les autres actualités ici :



Citer ce billet
Laurence Bizien (2024, 13 janvier). La lettre de veille de décembre 2023 : plan d’action 2024 du CCSD et transformation de HAL. Lab & doc. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vky1

Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 15/01/2024

    […] La lettre de veille de décembre 2023 : plan d’action 2024 du CCSD et transformation de HAL. En ce début d’année, le CCSD publie son plan d’action 2024 qui décline les projets pour ses trois plateformes (HAL, Episciences et Sciencesconf). 16 actions sont planifiées pour 2024, déclinées des grands axes de la feuille de route 2022/2027: ancrer le CCSD au sein de l’écosystème de la Science ouverte à l’échelle nationale et internationale ; renforcer les usages de HAL, Episciences et Sciencesconf ; et assurer la durabilité de l’offre de services des trois plateformes. Ces actions viendront compléter celles déjà mises en place en 2023, notamment en décembre. Un accent a été mis sur les preprints. Ainsi, déployé depuis le 5 décembre 2023, un nouveau service est maintenant disponible pour collecter et importer automatiquement dans HAL les publications déjà en libre accès. […]

  2. 16/01/2024

    […] usagers. Les services aux usagers et l'IA. Mission support à la publication en accès ouvert. La lettre de veille de décembre 2023 : plan d’action 2024 du CCSD et transformation de HAL. En ce début d’année, le CCSD publie son plan d’action 2024 qui décline les projets pour ses […]

  3. 16/01/2024

    […] La lettre de veille de décembre 2023 : plan d’action 2024 du CCSD et transformation de HAL. En ce début d’année, le CCSD publie son plan d’action 2024 qui décline les projets pour ses trois plateformes (HAL, Episciences et Sciencesconf). 16 actions sont planifiées pour 2024, déclinées des grands axes de la feuille de route 2022/2027: ancrer le CCSD au sein de l’écosystème de la Science ouverte à l’échelle nationale et internationale ; renforcer les usages de HAL, Episciences et Sciencesconf ; et assurer la durabilité de l’offre de services des trois plateformes. Ces actions viendront compléter celles déjà mises en place en 2023, notamment en décembre. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search