La lettre de veille d’octobre 2023 : HAL et les laboratoires de recherche

Le thème de la Semaine internationale du libre accès 2023 (du 23 au 29 octobre) était “La communauté avant la commercialisation”, l’occasion de sensibiliser sur l’importance du contrôle communautaire des systèmes de partage des connaissances, en soutenant les approches de recherche ouverte qui mettent en priorité les intérêts du public et de la communauté universitaire, et celles qui ne le font pas.

Comme chaque année, de nombreux événements ont été organisés et se poursuivent au mois de novembre, comme à l’UBFC, l’Université Gustave Eiffel, Paris1 Panthéon-Sorbonne, le mois de la SO à Nantes Université, ou UGA …qui organise sa deuxième édition des OSDays de Grenoble, du 14 au 16 novembre 2023, autour des 10 ans du portail HAL UGA. Les documentalistes et ingénieures d’appui à la recherche des laboratoires de l’ENSAG animent le 14 novembre un atelier à destination des doctorants en architecture, urbanisme et paysage,  l’HALUGAthon se déroule jusqu’au 17 novembre,  et Françoise Acquier (Lab&doc AAU-CRESSON) participe à la table-ronde “Point de de vue de chercheurs sur le dépôt dans HAL” le 16 novembre. 

Le dépôt du texte intégral dans HAL est fortement recommandé, même pour les articles publiés dans des revues nativement en accès ouvert, ce qui paraît souvent fastidieux aux auteurs …Alimenter automatiquement HAL en collectant des publications qui sont déjà en libre accès est une nouvelle étape vers la simplification du dépôt qui sera bientôt franchie comme l’annonçait en septembre le CCSD. La fonctionnalité est en cours de développement. La Cellule Science Ouverte d’AMU a développé depuis début septembre un outil permettant d’automatiser l’ajout du texte intégral d’articles publiés dans des revues OA dans HAL : cet outil en phase de test (un script Python dénommé “NespressHal”) est cependant fonctionnel et mis à disposition de la communauté, accompagné d’un tutoriel d’installation : https://github.com/jcaugant/NespressHal

Il relève de ces différentes initiatives que des politiques incitatives doivent donc être déployées afin d’encourager les laboratoires à valoriser leurs productions scientifiques dans l’archive ouverte HAL. Ainsi, le dépôt des publications dans HAL fait partie des critères mis en place pour le bonus performance dont peuvent bénéficier les laboratoires de certaines universités …

L’usage de la plateforme HAL par les laboratoires (engagement, valorisation des dépôts, environnement institutionnel, pratiques des chercheurs) est hétérogène. L’article publié par Joachim Schöpfel, Florence Thiault, Hélène Prost, Bernard Jacquemin et Éric Kergosien dans Balisages fin septembre (« L’utilisation de HAL par les laboratoires de recherche ») revient sur le rôle des laboratoires pour informer et promouvoir la plateforme HAL et pour inciter les chercheurs à y déposer leurs publications : “l’existence d’une collection témoigne toujours d’un choix significatif, collectif et institutionnel au sein du laboratoire”. Cependant, “seulement une partie des publications dans HAL est déposée avec le document, tandis que les autres publications correspondent à des notices bibliographiques” et il est relevé que “les laboratoires avec peu de publications sur HAL ont en moyenne davantage de dépôts en texte intégral que ceux avec beaucoup de publications”. Pour les auteurs, “la nouvelle stratégie de HAL, la création de références sans document par les laboratoires, mais aussi l’incitation forte par le CNRS au dépôt de la production scientifique par les chercheurs” reflète une “recherche d’exhaustivité et accélère l’évolution de HAL d’une archive ouverte de publications, dans le cadre d’une communication scientifique directe, vers un outil bibliométrique d’évaluation et de suivi de la production scientifique des chercheurs et des institutions“. Le développement et le déploiement des nouveaux services du projet Equipex+ HALiance auront sans doute des répercussions …

En tout cas, au vu du rôle institutionnel des laboratoires, la publication de nouvelles fiches pratiques “La science ouverte pour les directeurs d’unité”, rédigées par le comité science ouverte, semble opportune !

 

Photo mise en avant : Daniel Tong, Design by Kim Henze, CC BY 4.0

Et le reste de l’actualité :



Citer ce billet
Laurence Bizien (2023, 2 novembre). La lettre de veille d’octobre 2023 : HAL et les laboratoires de recherche. Lab & doc. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qo4u

Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Bonjour Pourquoi vous ne citez jamais LaLIST, la veille de l’Inist dans le repérage de votre bulletin de veille ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search