Rencontre auteur et exposition : Résonances oasiennes, 16 janvier au 3 février 2023, Grenoble

En 2021, le livre “Résonances oasiennes: approches sensibles de l’urbain au Sahara” paraissait accompagné d’enregistrements sonores mis en ligne sur Cartophonies et accessibles à partir du livre via des QRcode.

Cet ouvrage invite le lecteur à s’imprégner de l’atmosphère des oasis à travers une analyse vivante de leur patrimoine bâti et des modes de vie de leurs habitants. Il souligne ainsi la nécessité de promouvoir l’architecture vernaculaire et la culture qui l’a développée afin d’affronter les défis économique, démographique et climatique auxquels ces espaces sont aujourd’hui soumis.

Avec les contributions d’Abdelaziz Barkani, Alia Ben Ayed, Azeddine Belakehal, Joseph Brunet-Jailly, Irène Carpentier, Hind Ftouhi, Zakaria Kadiri, Hind Karoui, Imen Landoulsi, Imed Melliti, Mohamed Mouskite, Salima Naji, Nasser Tafferant, Jean-Paul Thibaud, Laurent Valdès, Khadija Zahi et Dorsaf Zid.

Le livre est maintenant gratuitement accessible sur le site des éditions MetisPresses grâce au soutien du Fonds national suisse pour la recherche.

https://www.metispresses.ch/fr/resonances-oasiennes

Suite à la publication de l’ouvrage et à la reprise des activités culturelles collectives, en 2022, le groupe de recherche s’accorde sur la mise en œuvre d’une exposition itinérante qui fait le lien entre les conclusions de recherche contenues dans l’ouvrage “Résonances oasiennes” et les nouvelles orientations de la recherche suite aux deux ateliers tenus au Maroc en 2021.

Elle ouvre alors à une réflexion sur les enjeux de l’écoconstruction et de l’écodesign.

Nous avons le plaisir d’accueillir à l’ENSAG (Grande galerie) cette exposition du 16 janvier au 3 février 2023. Elle sera inaugurée dans le cadre de la Winter School de AAU-CRESSON le mercredi 25 janvier 2023 à 12h et accompagnée d’une rencontre avec certains des auteurs du livre et de Salima Naji qui a participé à la conception de l’exposition. Ce temps pourra se prolonger en après-midi pour des étudiants.

  • Venez rencontrer :
    • Marc Breviglieri – PR HETS, Genève-Suisse
    • David Goeury – Laboratoire “Médiations. Sciences des lieux, sciences des liens.” Sorbonne Université
    • Salima Naji – Architecte DPLG (École nationale supérieure d’architecture de Paris-La-Villette) et docteur en anthropologie sociale (École des hautes études en sciences sociales à Paris)

Les thèmes couverts sont les suivants : porosités menacées de l’espace urbain, résonances multiples des places publiques, expérience sensible des lieux, mémoires et résiliences des pratiques agri-urbaines, ambiances des cités oasiennes, pratiques d’écoconstruction et d’écodesign dans les oasis, le rôle des femmes dans leur palmeraie.

L’exposition à l’ENSAG est enrichie par la collaboration de l’équipe Craterre du laboratoire AECC et plus particulièrement son centre de documentation ainsi que le centre de documentation de l’ENSAG. Des ouvrages de leur riche fonds, des matériaux en terre associés à leurs techniques de construction (Adobe, Pisé) sont ainsi exposés aux côtés des 10 panneaux composant la découverte des milieux oasiens.

Pisé, moule à pisé, pisoir, Craterre, 2023

La Winter School de AAU-CRESSON porte sur le thème “Densité, Intensité, Mixité  : comment sonne l’habiter ?“. Elle est organisée par Cédric Pichat (AAU-CRESSON) & Giuseppe Gavazza (AAU-CRESSON, PR Conservatoire de Cunéo) du 23 au 27 janvier 2023 à l’ENSA Grenoble.

Elle alternera contenu théorique, terrain et montage sonore. Plus de 50 inscrits pour cette nouvelle édition !

Autre temps fort et ouvert à tous :

Lundi 23 janvier 2023 Conférence de Grégoire Chelkoff (AAU-CRESSON) “Urbanités sonores et tonalités sensibles à l’heure anthropocène”, 16h30 – 17h30, amphi haut

Comment et pourquoi écouter les espaces et les villes ? En quoi cela peut-il infléchir les manières de les construire et de les penser ? Comment et à quel moment agir ? Partant de la spécificité du mode d’appréhension de l’espace par le sonore et de l’impact grandissant des productions sonores à toutes les échelles, on interrogera comment une pensée phonique de l’espace, en renforçant un ancrage situé, expérimental et corporel, peut infléchir les méthodes et actions des transformations urbaines et architecturales à venir.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Françoise Acquier (17 janvier 2023). Rencontre auteur et exposition : Résonances oasiennes, 16 janvier au 3 février 2023, Grenoble. Lab & doc. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qo42


Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search