La lettre de veille de septembre 2022 : alors que …

Alors que l’arrêté du 26 août 2022 a modifié les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat en introduisant un serment d’intégrité scientifique pour les nouveaux docteurs, un article du Monde dévoile qu'”un sondage auprès de personnels du CNRS révèle qu’une part d’entre eux tolère des accommodements avec les règles d’honnêteté et de rigueur dans la recherche” …Hervé Maisonneuve nous incite à lire ce rapport qui révèle aussi “de fortes disparités en fonction des métiers de la recherche qui font de l’idée d’une «culture partagée» de l’intégrité scientifique un défi à relever.”

Alors que la « Coalition on Advancing Research Assessment (CoARA) » a mis en ligne la charte publiée fin juillet sur un site web dédié, offrant une plateforme pour des projets pilotes et des expériences visant à développer de nouvelles méthodes et outils, et un espace pour l’échange de bonnes pratiques, les actes des Journées européennes de la science ouverte (OSEC) organisées les 4 et 5 février 2022 sont publiés dans OpenEdition Books : vous pourrez y consulter les deux sessions consacrées aux”transformations nécessaires de l’évaluation de la recherche, synthétisées dans l’Appel de Paris présenté lors de ces Journées et appelant à la création d’une coalition d’acteurs engagés pour une réforme du système actuel”.

Alors que deux nouveaux guides : Codes et logiciels et Entrez dans le débat viennent décliner le Passeport pour la science ouverte et compléter la collection, la Ligue des Bibliothèques Européennes de Recherche propose un guide d’actions tangibles que les bibliothèques de recherche ou les bibliothécaires peuvent entreprendre pour se diriger vers des pratiques FAIR.

Comité pour la science ouverte

Alors que le “Guide GreenData : maîtriser l’impact environnemental des données” est proposé par OpenData France, le collectif Labos 1point5 s’intéresse à l’empreinte carbone des publications …pratiquement négligeable.

Alors que l’outil B!SON (Bibliometric and Semantic Open Access Recommender Network) va aider les chercheurs à choisir la revue en libre accès dans laquelle publier leur recherche, le Cirad met en ligne une nouvelle version du site “Où Publier ?”qui intègre mieux les critères de libre accès et de données de recherche, avec un périmètre élargi aux éditeurs d’ouvrages.  Le TOP Factor, quant  lui, rend compte des mesures prises par un journal pour appliquer des pratiques de Science Ouverte.

Alors que l’éditeur de la revue Science permettra bientôt aux auteurs de ses articles de recherche de rendre publique la version acceptée de leur manuscrit dans un dépôt de leur choix dès sa publication, sans payer de droits, Nature’s publie un article en expliquant que cette approche diffère de celle adoptée par d’autre éditeurs de revues à fort impact similaires, comme Cell et Springer Nature, qui facturent à la plupart des auteurs des APC pour rendre les versions finales publiées de leurs articles en libre accès.

Et tout le reste de l’actualité IST et SO ici (qui déborde de fait sur celle d’octobre …) :



Citer ce billet
Laurence Bizien (2022, 15 octobre). La lettre de veille de septembre 2022 : alors que … Lab & doc. Consulté le 22 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qo3u

Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search