Les Lab&docs sous le ciel de Paris : réunion recherche et journée ArchiRès – juillet 2022

 

Cette année, le séminaire ArchiRès était exceptionnellement organisé par la Sous-direction de l’enseignement supérieur et de la recherche en architecture (SDESRA) et se déroulait sur une journée, le 12 juillet 2022 à l’INHA à Paris. A cette occasion, les Lab&docs du Centre de Recherche sur l’Habitat (CRH) du Laboratoire Architecture Ville Urbanisme Environnement (LAVUE) ont renouvelé leur invitation, repoussée depuis 2020 …

Réunion Lab&docs – 11 juillet, Ensa Paris-Val de Seine

Notre petit groupe était donc accueilli le lundi matin dans une salle du CRH, au 7e étage de l’ENSA Paris-Val de Seine, par Emmanuelle Dedenon, documentaliste et secrétaire dédition de la revue Géographie et cultures et Joséphine Bastard, ingénieur de recherche.

Un tour de table des présents, en format hybride, a permis aux nouveaux membres de se présenter :

  • Gabriel Pascoal (UC Louvain – BAIU-Bruxelles, Architecture & Art) a des missions de soutien à la recherche au sein des BiUL (Bibliothèques de l’UCLouvain) et met en place des services en appui aux chercheurs et doctorants, en lien avec l’Institut de recherche et les équipes de recherche. L’Université propose déjà plusieurs services autour de la Science ouverte (service Open Data, dépôt institutionnel, …) et son rôle s’inscrira donc dans le périmètre de la bibliothèque. Il s’agit pour la bibliothèque de valoriser son expertise sur la qualité des métadonnées et des référencements, mais aussi des compétences en matière de publication et de diffusion. Gabriel était accompagné par la directrice de la BAIU, Geneviève Blondiau, et par Isabelle Vanderhoeven (BAIU-Louvain).
  • Sibylle Le Vot (AHTTEP / AUSser) a présenté les fonds documentaires de l’équipe de recherche Architecture histoire technique territoire patrimoine (AHTTEP) créée en 2012, dont les collections doivent à terme intégrer le catalogue de l’UMR AUSser, unité de recherche à laquelle AHTTEP est rattachée depuis 2014. Cette bibliothèque de recherche en cours de constitution est composée d’un fonds courant et de deux fonds donnés par des enseignants :

    • le fonds courant constitue le fonds de recherche d’AHTTEP dans lequel sont rassemblées la production scientifique de l’équipe et les publications utiles au besoin des chercheurs ;
    • le fonds Meade, constitué grâce à un don de l’historien de l’architecture et critique britannique Martin Meade (1945-2015), lui-même ancien enseignant à l’École spéciale d’architecture, est composé d’environs 1900 ouvrages et 1200 revues comprenant plusieurs catégories thématiques relatives notamment à l’histoire de l’architecture britannique et française, auxquels s’ajoutent un ensemble d’une douzaine de boîtes contenant les archives personnelles de l’historien, ainsi qu’un petit ensemble iconographique composé d’estampes, de diapositives et de photographies ;
    • le fonds Pastrana, constitué grâce au don d’un ancien enseignant de l’Ensa de Paris-La Villette, l’architecte et urbaniste argentin Raoul Pastrana (1933-), est composé d’environs 200 ouvrages et d’une collection de diapositives portant essentiellement sur l’Amérique latine et constitue un complément intéressant au fonds d’archives donné en 2018 à la Bibliothèque Kandinsky abritée par le Centre Georges Pompidou.

    Sibylle, en lien avec Pascal Fort (responsable du centre de documentation de l’IPRAUS / AUSser) et la direction de l’équipe d’AHTTEP, doit rédiger un plan de classement, définir la cotation et cataloguer ces fonds.

  • Camille Lesouef est membre du laboratoire MHA (Méthodes et Histoire de l’Architecture) depuis janvier 2022.Le laboratoire a constitué une documentation qui rassemble les publications de l’équipe, du domaine de recherche et le fonds documentaire de Pierre Saddy, enseignant-chercheur à l’ENSA de Grenoble. Elle a la charge de classer ce fonds.
  • Louise-Anne Charles est membre de l’équipe AAU-Cresson, en tant qu’apprentie chargée de ressources documentaires CNRS pour l’année universitaire 2021/2022. Elle effectue son master 2 Sciences de l’information et des bibliothèques – Parcours Information Scientifique et Technique à l’ENSSIB.
  • Emmanuelle Dedenon est documentaliste à mi-temps au CRH depuis plus de deux ans. Elle est responsable du centre documentaire, de la gestion de la collection HAL et de la newsletter du laboratoire.
  • Marie Brard (Responsable de la bibliothèque de l’Ensa Lyon) n’ a pu nous rejoindre. Elle souhaite engager une réflexion sur la gestion des données, en collaboration avec la directrice de la recherche et des partenariats à l’ENSAL. Par ailleurs, l’école étant habilitée à délivrer le doctorat d’architecture depuis 2020, l’environnement STEP et STAR est désormais intégré par l’équipe …

Le bilan des Lab&docs : liste de diffusion et carnet Hypothèses

Pascal Fort (Responsable du centre de recherche documentaire de l’UMR AUSser ) a fait un point avec Françoise Acquier (Responsable du centre de documentation CRESSON) sur la liste de diffusion, créée en 2019,  dont ils sont les deux médiateurs : en juin, elle comptait 32 abonnés, membres de laboratoires (UMR MAP, UMR Passage, AE&CC, CRESSON, MHA, CRENAU, IPRAUS/AUSser, ACS/AUSser, CRH-LAVUE, ECVAU, Léav), mais aussi de bibliothèques d’écoles ou d’universités françaises (Ecole Camondo, ENSA de Lyon, Université AMU) et francophones (Ecole nationale d’architecture de Rabat (Maroc), EPFL (Suisse), UC Louvain-LOCI (Belgique), ULB – Faculté d’architecture (Belgique)). Les échanges concernent des propositions de formations, des informations sur la science ouverte, sur des bases de données … Principalement animée par la coordinatrice du groupe, un rappel a été fait pour que chacun s’approprie cette liste en partageant l’actualité des animations organisées (rencontres, exposition …) et en échangeant sur ses activités (formations, outils …).

Françoise Acquier  a dressé le bilan de notre carnet dont elle est rédactrice en chef. Créé en février 2017, il est l’un des 74 carnets de bibliothèques hébergés par OpenEdition. En juin 2022, 208 billets avaient été postés, et celui-ci se place à la 266e place sur les  7180 carnets analysés dans les logs de connexion (pas si mal !). Les statistiques de consultation de 2021 et 2022 montrent une consultation stable, avec des billets régulièrement signalés dans la veille IST proposée par l’Inist via son service LaLIST. Des objectifs ont été définis pour l’année à venir, avec un appel à la rédaction : poursuivre la Série [en ligne] qui a bien fonctionné, présenter les associations professionnelles dont nous sommes membres, développer une rubrique sur les outils testés, utiliser un tag #labedoc pour relayer les billets publiés sur twitter. Plusieurs billets ont ainsi été proposés …

Les invitées des Lab&docs : DGTTDC et ArchiRès

Catherine Graindorge a été nommée en 2020 à la Sous-direction des formations et de la recherche de la Délégation générale à la transmission, aux territoires et à la démocratie culturelle et est par ailleurs la rédactrice en chef de la Revue Culture & Recherche. Elle nous a présenté les missions du bureau de la recherche et la veille informationnelle sur les partenaires soutenus réalisée avec l’agrégateur de flux SindUp pour nous aider à comprendre le rôle de la délégation dans la valorisation de la recherche.

Sophie Annoepel-Cabrignac (Cheffe de projet du système d’information documentaire ArchiRès) nous a présenté  la nouvelle ergonomie du portail permettant une meilleure visibilité des fonds recherche, tous n’étant pas conservés dans les bibliothèques (fiches descriptives) et l’interrogation des catalogues de nos bibliothèques/centres. La bibliothèque numérique n’intègre pas les thèses, non déposées dans le système de gestion Omeka ; le futur moissonnage permettra sans doute une meilleure couverture des ressources des fonds recherche. La diffusion de nos actualités devrait y être aussi prochainement possible. La question de l’intégration des bibliothèques des laboratoires dans le Sudoc reste problématique.

L’actualité des Lab&docs :

Faute de temps, seules les actualités du centre de recherche documentaire et de la cartothèque IPRAUS/AUSser ont pu être présentées par Pascal Fort et Véronique Hattet (cartothèque) ! Ainsi, un nouveau portail documentaire a été lancé en septembre 2020, constitué du catalogue, d’une page actualités, ressources et infos pratiques (informations sur les fonds, pour les doctorants, sur les cartes,veille IST  …). 4 nouveaux fonds enrichissent le catalogue : le fonds Benjamin Mouton (don de la bibliothèque de l’agence à l’IPRAUS/AUSser) et 3 fonds de l’ AHTTEP/AUSser (fonds Martin Meade, fonds Raoul Pastrana, et fonds courant). Les présentations d’ouvrages se sont poursuivies au sein du centre, en format hybride depuis 2021, et sont diffusées sur le youtube ENSA Paris-Belleville. Des rencontres autour des thèses, échange public de 30 à 45 mn entre un doctorant, deux enseignants-chercheurs et le public sont organisées depuis cette année, en format hybride aussi, qui permettent de valoriser le travail des doctorants. 2 projets documentaires sont en cours depuis 2020 : la création d’une collection de photographies : « Les villes d’Asie-Pacifique » (numérisation d’un corpus d’édifices, d’espaces publics et infrastructures et versement dans une collection MédiHal) et d’une collection d’archives orales UMR AUSser.


Les autres Lab&docs ont partagé leurs actualités par mail :
La documentation du Crenau (Laurence Bizien) a relancé ses Rencontres auteur/chercheur en mai, après deux ans d’interruption, et présenté en décembre 2021/janvier 2022  l’exposition « La science peut-elle être à la fois ouverte et fermée ? » conçue en 2019 par  l’Université Paris Diderot. La numérisation des premiers numéros de la revue « Lieux communs » a permis le versement de la totalité des articles dans une collection HAL, et une collection a été ouverte pour la revue en ligne “Trouble dans les collections”. Après avoir rédigé en 2020 l’annexe au tableau de gestion de l’Ensa Nantes consacrée aux archives du laboratoire, la collecte et le classement des archives intermédiaires (administratives et scientifiques) du Crenau se mettent en place. Deux Journées d’études sont prévues en novembre sur les écritures alternatives et numériques, en partenariat avec la MSH Ange-Guépin, et un projet de jeu sérieux en format numérique est en réflexion.
Les missions principales à la documentation du Cresson (Françoise Acquier, Louise-Anne Charles) cette année concernent l’appui à la gestion des données, intégrant plusieurs projets de recherche, avec comme  objectif un retour d’expériences pour le Cresson et l’UMR, qui permettra la rédaction d’un modèle de Plan de Gestion de Données commenté et d’un guide de recommandations. Avec le soutien de DMP Opidor et de la cellule Data Grenoble Alpes, le partage de données de l’un des projets est presque abouti. Les outils Humanum (ShareDocs et Nakala) ont été choisi, un modèle pour la déclaration des données personnelles rédigé. Par ailleurs, les archives du fondateur de l’équipe vont être versées aux Archives départementales, avec la collaboration du service des archives universitaires. Afin de valoriser la recherche en train de se faire, le Cresson a ouvert une chaîne Canal U et les documentalistes collaborent activement à ce travail (données sonores, identifiants chercheurs, questions juridiques, indexation …): une rubrique regroupe les enregistrements sonores ou vidéos des séminaires organisés dans le cadre de la recherche ANR “Sensibilia” et une 2e rubrique sera consacrée aux rencontres de l’UMR AAU organisées de juin 2022 à mars 2023. L’occasion aussi de lancer un nouveau carnet Hypothèses

Au niveau de l’UMR AAU, le laboratoire a publié en mars 2021 son engagement pour la Science Ouverte et en février 2022, son Baromètre SO était mis en ligne ! Dans le cadre des Journées Casuhal 2021, le laboratoire AAU a participé au premier HALathon national pour inciter les deux équipes à déposer leurs publications en texte intégral dans HAL. Un retour d’expériences en a été fait lors d’un café du réseau métier IST Renatis en décembre 2021.

 

Septembre 2021 a vu pour la documentation AE&CC (Audrey Carbonelle) l’aboutissement du projet de création du site internet de l’unité : désormais accessible, il comprend une page ressource présentant les différents fonds documentaires et leurs modalités d’accès. Une  lettre des nouvelles acquisitions a par ailleurs valorisé le fonds documentaire. L’équipe CRAterre ayant été lauréate de l’AAPG de l’ANR pour son projet Nile’s Earth, le centre de documentation s’est principalement dédié en 2022 à l’appui à la gestion des données de la recherche, avec la participation à la rédaction du PGD, avec une attention particulière à la gestion des photographies, ce type de données étant historiquement fortement produit et utilisé par l’équipe. Le centre de documentation a également été en charge de la création du carnet de recherche du projet. 2022 est aussi marquée par une montée en compétence  de la valorisation des travaux de l’unité, en particulier par la captation vidéo des événements scientifiques : l’équipe de la documentation a participé à l’organisation, à la captation vidéo et au montage du webinaire « Earthen architectural heritage: CRAterre’s vision and practices » du séminaire thématique interne sur l’enquête ethnographique, ainsi que de l’ensemble des conférences du 20e Festival Grains d’Isère (qui seront accessibles en 2023). L’année universitaire s’achève par la réorganisation du fonds documentaire présent dans les locaux du CRAterre afin de préparer la rentrée 2022-2023 et l’arrivée d’une nouvelle promotion du DSA – Architecture de terre.

 

 

Visite des centres de documentation des laboratoires :

Avant de rejoindre le centre, situé au même étage que le CRH, Gwenn Gayet-Kerquiduff, IR à l’EVCAU ((EnVironnements numériques Cultures Architecturales et Urbaines) nous a présenté un document rédigé avec Fabien Del, assistant technique, expliquant la gestion locale du catalogue des 3 fonds d’ouvrages avec le logiciel “Mes livres” (fonds EVCAU : 750 titres catalogués ;  fonds CIMA  : 911 ; fonds Beyhum : 1100 en attente). Le fonds CIMA (Centre d’Informatique et de Méthodologie en Architecture) dont a hérité l’EVCAU a fait l’objet d’une mission de catalogage, d’indexation et d’un rapport d’étude. Le centre gère par ailleurs une collection Zotéro de publications

Emmanuelle nous a ensuite fait découvrir son espace au sein du CRH, réparti sur deux niveaux : le fonds général au rez-de-chaussée et les périodiques sur la mezzanine. Un espace de lecture et de travail est à disposition des usagers.Le catalogue de la bibliothèque est en ligne, une collection HAL regroupe les publications de l’équipe.

Présentation du Datalab BNF:

Après déjeuner, Mme Dupuch-Garnier, Correspondante DataLab au Département de la Découverte des Collections et de l’Accompagnement à la Recherche, nous attendait dans le hall Est de la BNF pour nous présenter le nouveau service d’accompagnement destiné aux chercheurs travaillant sur les collections numériques de la BnF. Ce lieu, implanté en salle X, en bibliothèque de recherche (rez-de-jardin du site François-Mitterrand), a été conçu pour le travail individuel et collaboratif: “Il s’agit de mettre en commun et de partager les compétences et savoir-faire des équipes de recherche (ingénieurs et chercheurs permanents d’Huma-Num [avec qui une convention de partenariat a été signée], chercheurs invités, personnels de la BnF…) pour proposer aux chercheurs travaillant sur les collections numériques de la bibliothèque, des outils, des environnements, des accompagnements adaptés aux différentes étapes de leurs projets numériques (constitution de corpus, traitements et analyses, valorisation, préservation des données…)”. Il a ouvert ses portes en octobre 2021, le Labex Obvil (2012-2019) étant à l’origine de cette collaboration entre la BNF et des chercheurs en humanités numériques.

“Le BnF DataLab préfigure une nouvelle génération de services en bibliothèques, articulant espaces physique et virtuel, accueillant des pratiques mixtes, individuelles et collectives, tournées à la fois vers l’exploration des ressources numériques et la production de connaissance et d’outils.”(Marie Carlin et Arnaud Laborderie, « Le BnF DataLab, un service aux chercheurs en humanités numériques »Humanités numériques [En ligne], 4 | 2021, mis en ligne le 01 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/revuehn/2684 ; DOI : https://doi.org/10.4000/revuehn.2684).

Marie Carlin et Arnaud Laborderie, « La BnF et les services à la recherche à l’heure des humanités numériques », Arabesques [En ligne], 105 | 2022, mis en ligne le 20 avril 2022. URL : https://publications-prairial.fr/arabesques/index.php?id=2852

 

Cette présentation a permis à certains Lab&docs de visiter le site, en découvrant par exemple les globes Coronelli, ou les terrasses de la bibliothèque …


Journée ArchiRès – 12 juillet, INHA

Nous étions attendu.e.s à 9H le mardi 12 juillet à l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA), pour un café Salle Aby Warburg, au rez-de-chaussée de la Galerie Colbert. Frédéric Gaston, sous-directeur de la SDESRA, a introduit la journée en affirmant le soutien du ministère au réseau ArchiRès. Les nouveaux documentalistes (arrivés depuis le séminaire 2021) se sont présentés, ainsi que leurs équipes.

La première partie de la matinée était consacrée à la politique du numérique : 

Avec un état des lieux des projets Numilog et Arte fait par Carole Jansens (ENSA Versailles) et Clémence Cassard (ENSA Nancy), puis une  table ronde sur la valorisation des documents numériques pour une incitation à la consultation (modératrice : Carole Jansens ; participants : Virginie Billon (ENSA Montpellier) , Clémence Cassard, Florian Descamps (ENSA Nancy) , Estelle Dietrich (École d’architecture de la ville & des territoires Paris-Est), Philippe Laux-Jan (ENSA Toulouse) , François-Xavier Lorrain (ENSA Paris-Malaquais).

Après une pause, les chantiers et projets du réseau étaient détaillés par les cheffes de projet ArchiRès Stéphanie Millot et Sophie Annoepel-Cabrignac, puis chaque responsable de commissions (Périodiques, Audiovisuel, Cartes/plans, …) a énoncé les faits saillants de l’année 2021/22 de leurs travaux.

Actualités des partenaires :

Nos collègues de l’UCLouvain présentaient ensuite le logiciel RERO-Ils, système de gestion de bibliothèque open source développé par RERO+ en collaboration avec leur université. Il permet la gestion de réseaux de bibliothèques ou de bibliothèques indépendantes. Ce projet a été lancé en 2018 par le Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale (RERO) et un an plus tard, l’Université catholique de Louvain s’y est jointe. Le passage en production de RERO-ILS a eu lieu fin janvier 2022.

Visite de la bibliothèque de l’Ecole du Louvre :

Alexandre Asanovic, chef des services documentaires de l’École du Louvre, a accueilli les deux groupes constitués pour la visite de la bibliothèque, située dans l’aile de Flore du palais, entièrement rénovée.Ses collections sont adossées aux enseignements de l’École (histoire de l’art, archéologie, muséologie, ethnologie). La bibliothèque a été fondée en même temps que l’école, en 1882, mais son implantation actuelle ne date que des années 1990. La rénovation a été confiée au cabinet d’architectes l’Atelier Hart Berteloot. et avait pour objectif principal d’augmenter le nombre de places assises, tout en proposant un libre accès intégral aux fonds. Le but recherché était aussi de varier les usages de la bibliothèque, avec des places dans les magasins, au sein de carrels, et d’avoir une salle de formation intégrée.

“La bibliothèque de l’École du Louvre fait sa mue : Entretien avec le responsable de la bibliothèque, Alexandre Asanovic”/ Julien Brault, mai 2021. En ligne : https://blog.bibliotheque.inha.fr/fr/posts/bibliotheque-ecole-louvre.html

Sous le signe des retrouvailles et d’échanges, un bilan 2022 très positif !

Nous étions 14 à nous réunir cette année, sans compter Ernestine (la mascotte des bibliothèques nantaises) et Anne-Sophie Daout (directrice de la bibliothèque et des archives d’architecture, Université libre de Bruxelles) qui nous a rejoint pour la visite du datalab BNF, ce qui confirme que notre groupe demeure un relai essentiel au sein du réseau pour faire face à la montée en puissance des projets d’accompagnement des chercheurs dans les écoles et universités. Cette  collaboration renouvelée entre personnels de laboratoires, documentalistes et bibliothécaires, permets de mutualiser nos compétences, au profit de nos chercheurs. Les projets éditoriaux du carnet sont à mener ensemble, les animations et actions de valorisation individuelles à partager. Le contact avec le réseau ArchiRès a été renforcé grâce à l’intégration prochaine de nos bibliothèques et de leurs catalogues dans le portail. Afin de poursuivre ce bel élan, une réunion/atelier devrait se tenir avant 2023 … et bien sûr nous serons présent.e.s au séminaire BZH ArchiRès 2023 !

Cite this article as: Laurence Bizien et Françoise Acquier, “Les Lab&docs sous le ciel de Paris : réunion recherche et journée ArchiRès – juillet 2022” in Lab & doc,08 /09/2022, https://labedoc.hypotheses.org/

Photographies d’Audrey Carbonelle, Françoise Acquier et Laurence Bizien



Citer ce billet
Laurence Bizien (2022, 8 septembre). Les Lab&docs sous le ciel de Paris : réunion recherche et journée ArchiRès – juillet 2022. Lab & doc. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qo3q

Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Murielle Serlet dit :

    C’est un bonheur de voir que les Lab&Doc sont toujours aussi motivés et productifs ! Bravo à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search